La radiochirurgie stéréotaxique fractionnée


La radiochirurgie stéréotaxique fractionnée permet d'administrer une dose encore plus forte d'irradiation aux lésions cérébrales, en très peu de séances, en préservant au maximum la structure et la fonction des cellules normales environnantes. Cette technique délivre une dose fractionnée qui est incapable de provoquer des lésions au niveau des tissus sains mais qui s'accumule dans les tissus pathologiques, permettant ainsi d'éviter l'apparition de séquelles ou de complications. Cette méthode est essentiellement utilisée lorsque la lésion est très proche des structures particulièrement critiques, telles que le tronc cérébral, les nerfs optiques, le chiasma ou l'hypophyse.


Chaque séance de traitement est administrée avec la technique de l'IMRT, au cours de laquelle non seulement la forme du champ d'irradiation s'adapte à la forme de la tumeur avec une précision sous-millimétrique, mais l'intensité du faisceau d'irradiation dans chaque champ varie aussi en s'adaptant aux caractéristiques anatomiques de la tumeur et des structures normales.


Pour l'immobilisation, l'Institut IMOR utilise des masques thermoplastiques qui maintiennent la position précise pour la réalisation du traitement. Pour contrôler cette position, on utilise un système de caméras infrarouges qui détectent des changements de la position inférieurs à 1 mm ou dépassant des dixièmes de secondes.
logos mutuas imor
logos mutuas imor
logos mutuas imor
logos mutuas imor