Guardons

La Fondation IMOR, Institut médical d' onco-radiothérapie a remporté le prix Judith Sitt , décerné par l' American Brachytherapy Society (ABS), (Société américaine de curiethérapie) et considéré comme la plus haute distinction mondiale, pour sa contribution remarquable au traitement conservateur du cancer de la prostate et à l'amélioration continue de la qualité de vie des patients qui en souffrent. Le prix a été remis à Toronto au professeur Benjamín Guix, qui a donné une conférence sur le Traitement du cancer de la prostate à risque intermédiaire ou élevé par radiothérapie par modulation d'intensité (IMRT) et curiethérapie

“Un des avantages de la radiothérapie peropératoire est d'éviter qu'il ne reste des cellules tumorales susceptibles de se multiplier lorsque la plaie cicatrise”.

Le docteur Benjamín Guix, directeur de la Fondation IMOR, interrogé par la Vanguardia Salud, explique les avantages de la Radiothérapie peropératoire pour le cancer du sein.



Télécharger le fichier


La curiethérapie de la prostate est efficace dans presque 100 % des cas.

Le diagnostic précoce améliore le pronostic et le traitement est plus gratifiant, plus efficace et entraîne moins d'effets indésirables.



Télécharger le fichier

La curiethérapie, , un meilleur traitement que la chirurgie dans le cancer de la prostate.

Une étude espagnole publiée dans l'International Journal Radiation Oncology-Biology-Physics, à laquelle a participé la Fondation IMOR, Institut médical d' onco-radiothérapie de Barcelone, conclut que les patients souffrant d'un cancer de la prostate localisé à faible risque présentent une meilleure qualité de vie lorsqu'ils sont traités par curiethérapie comparativement aux patients traités par la chirurgie ou la radiothérapie seule et que l'association de curiethérapie et de radiothérapie IMRT offre la meilleure qualité de vie chez les patients souffrant d'un cancer de la prostate localisé à risque intermédiaire ou élevé.


Télécharger le fichier

“Dans le cancer de la prostate, nous avons obtenu des résultats spectaculaires”

Les patients âgés souffrant d'un cancer de la prostate, qui sont traités de façon active, présentent une évolution nettement meilleure que ceux adoptant une attitude attentiste ou suivant des traitements peu efficaces. L'article rapporte que les patients de plus de 75 ans, qui sont traités de façon active (curiethérapie ou radiothérapie) pour leur cancer de la prostate au lieu d'effectuer un suivi de la progression de la maladie, ont un risque de décéder, quelle que soit la cause de la mort, de seulement un tiers par rapport aux patients ne recevant pas de traitement.



Télécharger le fichier





Les patients âgés souffrant d'un cancer de la prostate, qui sont traités de façon active, présentent une évolution nettement meilleure que ceux adoptant une attitude attentiste ou suivant des traitements peu efficaces. L'article rapporte que les patients de plus de 75 ans, qui sont traités de façon active (curiethérapie ou radiothérapie) pour leur cancer de la prostate au lieu d'effectuer un suivi de la progression de la maladie, ont un risque de décéder, quelle que soit la cause de la mort, de seulement un tiers par rapport aux patients ne recevant pas de traitement.

logos mutuas imor
logos mutuas imor
logos mutuas imor
logos mutuas imor